Taxer les riches pour réduire les inégalités ?

 

Intervenants :

Mathias André (Chargé d’études à la division macroéconomiques de l’Insee)
Antoine Bozio (Directeur de l’Institut des politiques publiques (IPP), EHESS, PSE, )
Elvire Guillaud

Découvrir le Thème

Pour assurer le financement de la transition climatique et réduire ses effets anti-redistributifs, la question de la fiscalité des riches est sur le tapis, avec notamment la création d’un ISF vert (rapport Pisani Mahfouz). Au niveau européen, une initiative citoyenne européenne est en cours sur le même sujet, pour demander la création d’un impôt européen sur les grandes fortunes, qui viendrait renforcer un budget commun aujourd’hui quasiment inexistant. Au niveau mondial enfin, dans la lignée du taux d’imposition minimal mis en place par l’Ocde (et entré en vigueur cette année), un autre pilier cette fois sur un niveau d’imposition minimal des milliardaires au niveau mondial pourrait émerger (cf. G20 Brésil). Quels effets attendre de telles mesures, à la fois en termes de recettes supplémentaires (et donc dans le contexte actuel de potentiel pour une réduction des déficits autrement que par la réduction des dépenses), de modification des comportement, de réduction des inégalités ?

Date :

Mardi 5 novembre
16:00 - 17:30

Lieu

Salle : Lyon 2

Grand Amphithéâtre


4 bis, rue de l’Université - 69007 Lyon

Accès

Tram : 
Ligne: 1 -arrêt Rue de l'Université


Voir le plan