Organisé par

En collaboration avec


Bernard Thibault






Présentation

Entré en 1974 comme apprenti au centre de formation SNCF de Noisy-le-Sec, il obtient le CAP de mécanique générale, puis est embauché en 1976 comme « ouvrier du matériel » à l’entretien courant au dépôt de locomotives de Paris la Villette.

Adhère à la CGT en 1977, devient responsable de la Commission des Jeunes de son syndicat.

En 1980, il est élu Secrétaire général du Syndicat de l’atelier du dépôt de Paris la Villette.

En 1983, il est élu à la responsabilité de Secrétaire à l’Organisation du secteur fédéral de la région de Paris-Est.

En 1986, il est élu Secrétaire général du secteur de Paris-Est et Secrétaire de la Fédération CGT des Cheminots par le congrès fédéral en novembre de la même année. Il est engagé dans le conflit difficile de l’hiver 86/87 marqué par la naissance de « coordinations » agissant en marge des organisations syndicales de cheminots.

En 1990, il devient Secrétaire général adjoint de la Fédération et est élu Secrétaire général au Congrès de 1993.

En 1995, il est un des principaux responsables du grand conflit social de novembre - décembre déclenché par la Réforme Juppé de la sécurité sociale, et la conjugaison des régressions contenues dans le projet gouvernemental de réforme du système des retraites et celui d’un nouveau contrat de plan pour la SNCF. Ce conflit marque un tournant important des luttes sociales en France et a un retentissement européen. Il contribue largement à la désignation de Bernard THIBAULT comme successeur de Louis VIANNET à la tête de la Confédération.

Réélu Secrétaire général de la Fédération des Cheminots en 1997, il accède la même année à la responsabilité de Secrétaire confédéral.

En février 1999, il est élu Secrétaire général de la CGT au Congrès de Strasbourg.

En mars 2003, Bernard THIBAULT est réélu Secrétaire général de la CGT au 47ème congrès de la CGT à Montpellier.

En 2006, il est un des principaux responsables de l’action unitaire contre le projet de généralisation de la flexibilité pour les jeunes travailleurs français (CPE). Conflit qui se termine par l’abandon du projet.

En avril 2006, Bernard THIBAULT est réélu Secrétaire général de la CGT au 48ème congrès de la CGT à Montpellier.

En décembre 2009, Bernard THIBAULT est réélu Secrétaire général de la CGT au 49ème congrès de la CGT à Nantes

Après 14 années à cette responsabilité il cesse ses fonctions au 50e congrès à Toulouse en mars 2013 où il est remplacé par Thierry Lepaon.


Bibliographie

- Qu’est-ce que la CGT – Editions de l’Archipel - en 2002
- Ma Voix Ouvrière – Editions Stock – en 2005
- Qu’est-ce que la CGT (2ème édition)– Editions de l’Archipel – en 2008


Dernière(s) participation(s) aux Jéco

























contact

Journées de l’Economie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon
Email : jeco@fpul-lyon.org

diffuser

Partagez le site JÉCO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook Poster sur LinkedIn