Organisé par

En collaboration avec


Pascal Bridel



Centre de recherches interdisciplinaires Walras-Pareto


Sa page personnelle



Présentation

Professeur d'économie politique (Université de Lausanne)

Activités professionnelles

1987-1992 Membre de l’Advisory Board du New Palgrave Dictionary of Economics et du New Palgrave Dictionary of Money and Finance
1993 Membre du comité de rédaction de l’European Journal of the History of Economic Thought
1991- Fondateur et directeur du Centre de recherches interdisciplinaires Walras-Pareto, Université de Lausanne
1995-1999 Vice-recteur de l’Université de Lausanne en charge des finances, de l’informatique et des bâtiments
2000-2008 Membre de l’Executive Committee et trésorier de l’European Society for the History of Economic Thought
2010 - Co-Président de la Société internationale Walras

Formation

1976 Doctorat ès Sciences Economiques (Université de Lausanne), mention économie politique Titre de la thèse : Loi des débouchés et principe de la demande effective. Essai de contribution à l’histoire de l’analyse économique
1976-1981 Graduate Studies and Doctor of Philosophy (Ph D econ Cantab), University of Cambridge (Trinity College) Titre de la thèse : Some Aspects of the Saving-Investment Technique of Analysis

Centre de recherches interdisciplinaires Walras-Pareto

Fondation du Centre de recherches interdisciplinaires Walras-Pareto, sauvetages d’archives et mise en valeur des bibliothèques de Walras et Pareto, progressive mise en place d’une petite équipe de chercheurs en provenance de plusieurs pays, insertion du Centre dans un réseau international de spécialistes de l’histoire de l’analyse économique (Suisse, Grande-Bretagne, France, Italie, Etats-Unis), participation à la publication des Œuvres économiques complètes de Walras, réactivation à partir du volume 31 de la publication de la correspondance scientifique de Pareto, participation à divers programmes de recherche internationaux, organisation de nombreux colloques suivis de publications. Engagé depuis ses thèses suisse et anglaise à la fois dans la théorie monétaire et l’histoire de la théorie économique, dès sa nomination à l’Université de Lausanne, s’est surtout intéressé à l’histoire des tentatives d’insertion de la variable monétaire dans la théorie de l’équilibre général (voir par exemple 1997). La mise en valeur de l’héritage walrasien a donné lieu à la publication critique et commentée d’une centaine de recensions des Eléments d’économie politique pure de Walras (1996) publiées entre 1874 et 1965. Son intérêt pour les fondements microéconomiques de la théorie monétaire moderne (qui fait par ailleurs partie de sa charge d’enseignement) lui a aussi permis de mettre les développements les plus récents dans le prolongement, et en opposition, avec le modèle walrasien initial (2001). L’histoire de développements ponctuels de l’équilibre général et de son utilisation à des fins de politique économique a également donné lieu à l’organisation de deux colloques et à des publications (1993 et 2000 par exemple). Un colloque international autour de l’œuvre de Patinkin en septembre 2001 s’est également situé exactement dans la prolongation de cette interrogation sur les rapports entre la théorie des prix et les fondements microéconomiques de la théorie monétaire.
Programme du Fonds national suisse de la recherche scientifique en cours (2000-2001) : Théorie de l'équilibre général: apparat analytique et fondements épistémologiques (1870-1920).
Programme CNRS (France) (2004-08) en commun avec le GRESE, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Prof. A. Cot) sur l’histoire de l’équilibre général (dans le cadre général du programme sur l’histoire des savoirs
Programme du Fonds national suisse de la recherche scientifique en cours : Réédition des Oeuvres économiques et de la correspondance scientifique de Sismondi (2004-)


Dernière(s) participation(s) aux Jéco

























contact

Journées de l’Economie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon
Email : jeco@fpul-lyon.org

diffuser

Partagez le site JÉCO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook Poster sur LinkedIn