Organisé par

En collaboration avec


Monsieur le Président du Conseil régional Rhône-Alpes




Présentation

Président du Conseil régional Rhône-Alpes
Député du Rhône - Ancien Ministre

Formation

Né le 2 novembre 1945 à Lyon, Jean-Jack QUEYRANNE a un cursus universitaire principalement dédié au Droit et à la Science Politique.
Docteur d’Etat en Sciences Politiques avec sa thèse sur « Les maisons de la culture » (1975), il est également titulaire d’un diplôme d’Etudes Supérieures de Droit Public et d’une licence en Lettres (Histoire de l’Art).
Maître de conférence à l’Université Lumière-Lyon 2, il a enseigné notamment dans le cadre de l’Institut d’Etudes Politiques de Lyon.

Parcours politique

En 1965, il adhère à la Convention des Institutions Républicaines lors de la 1ère campagne présidentielle de François MITTERRAND.
En 1971, il participe à la fondation du Parti Socialiste, au Congrès d’Epinay.
De 1983 à 1994, il est membre du Comité Directeur et Secrétaire National du Parti Socialiste. Durant huit années, il en sera le porte-parole, entre 1985 et 1993 travaillant notamment avec Lionel JOSPIN, Pierre MAUROY, Laurent FABIUS et Michel ROCARD.

Mandats nationaux

A l’Assemblée Nationale
Elu Député pour la première fois en 1981, il est renouvelé en 1986, puis en 1988 dans la nouvelle circonscription qui regroupe Bron, Rillieux-La-Pape, Vaulx-en-Velin, Sathonay-Camp et Sathonay-Village. En juin 2002, Jean-Jack QUEYRANNE l’emportait sur Charles MILLON dans la 7ème circonscription du Rhône avec un score sans appel (54.9 %). Elu en 1997, il est appelé au gouvernement par Lionel JOSPIN. Il est alors suppléé par Jacky DARNE.
Il a été réélu en 2007.

Jean-Jack QUEYRANNE a participé au Gouvernement JOSPIN de 1997 à 2002.
Secrétaire d’Etat chargé de l’Outre-mer (1997-1998), il est notamment à l’origine des accords de Nouméa de la Nouvelle Calédonie, de la loi d’orientation pour les DOM et du nouveau statut de Mayotte.
Pendant 4 mois, à la fin de l’année 1998, il remplace Jean-Pierre CHEVENEMENT comme Ministre de l’Intérieur.
En août 2000, il est nommé Ministre des relations avec le Parlement, poste clé dans les rapports entre le Gouvernement et les deux Assemblées.

Mandats locaux

En mairie
En mars 1977, il participe à la conquête de la mairie de Villeurbanne avec Charles HERNU, dont il sera le premier adjoint chargé des finances et de la culture jusqu’en 1988.
En 1989, il est élu Maire de Bron. En 1997, appelé par Lionel JOSPIN au Gouvernement, il laisse cette fonction conformément à la règle voulue par le Premier Ministre. Jean-Jack QUEYRANNE prend en charge les finances en tant que premier adjoint.
Annie GUILLEMOT lui succède : elle est la première femme Maire en Rhône-Alpes d’une ville de plus de 30 000 habitants.

Au Grand Lyon
Membre du Conseil de la Communauté Urbaine de Lyon depuis 1977 et Président du Groupe Socialiste, il devient en 1995 troisième Vice-Président chargé de la Politique de la Ville dans l’exécutif présidé par Raymond BARRE.
Avec l’élection de Gérard COLLOMB à la mairie de Lyon et à la Présidence de la Communauté Urbaine en 2001, il en devient Premier Vice-Président chargé de la stratégie d’agglomération jusqu’en 2004.

Au Conseil régional
Le 28 mars 2004, la liste « Rhône-Alpes pour tous, avec la Gauche et les Verts » qu’il conduit remporte la majorité des suffrages aux élections régionales. Il est élu Président du Conseil régional Rhône-Alpes le 2 avril 2004.

Depuis 2007 : Jean-Jack QUEYRANNE est le coordinateur du «Grenelle de l’Environnement» pour l’Association des Régions de France.

Depuis 2009 : il préside l’association Effinergie (label Bâtiments basse consommation Effinergie).


Dernière(s) participation(s) aux Jéco

























contact

Journées de l’Economie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon
Email : jeco@fpul-lyon.org

diffuser

Partagez le site JÉCO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook Poster sur LinkedIn