Organisé par

En collaboration avec

Nocturne de l’économie Sorbonne 2015

Deux tables rondes organisées avec le concours de Patrick Artus, en partenariat avec la BRED, la conférence des doyens et l'Association française de science économique, autour du thème :

Europe : la croissance perdue ?
Découvrir le blog de la nocturne

Le 11 mars 2015 de 17h à 20h

Voir la vidéo de la conférence

Invité d'honneur Mario Monti Sénateur et ancien Premier ministre d'Italie

Europe : quels moteurs pour la croissance ?
Patrick Artus, chef économiste de Natixis
Gilbert Cette, directeur général adjoint, études et international, Banque de France
Sandrine Duchêne, directrice générale adjointe du Trésor
Jean Pisani-Ferry, commissaire général de France Stratégie
Modérateur : Antoine Reverchon (Le Monde)



Europe : des institutions inadaptées ?
Michel Aglietta, conseiller scientifique, CEPII
Pervenche Berès, députée européenne
Olivier Klein, professeur d’économie finance à HEC et directeur général de la BRED
David Thesmar, professeur de finance HEC
Modérateur : Vincent Giret (Le Monde)

Grand Amphithéâtre - La Sorbonne
45/47 rue des écoles 75005 Paris
Métro Cluny - la sorbonne

Présentation des tables rondes:

Europe : quels moteurs pour la croissance ? : La zone euro semble prise au piège d’un fléchissement persistant de la croissance potentielle avec une hausse du chômage structurel que l’on est incapable d’endiguer. Un prix du pétrole en chute libre, un cours de l’euro en dollar qui ne cesse de baisser depuis plus de six mois et des taux d’intérêt historiquement bas vont stimuler la demande mais cela ne sera pas suffisant pour déclencher une dynamique de l’offre favorable. Il faut donc identifier les axes prioritaires d’une croissance économique soutenable à long terme dans une zone monétaire unifiée où les économies connaissent des divergences profondes ; il faut aussi comprendre les causes du ralentissement impressionnant du progrès technique.

Europe : des institutions inadaptées ? : L’intégration économique et monétaire de la zone euro ne repose pas sur des institutions fortes capables de mettre en place des actions collectives à la hauteur des défis à surmonter. Pourtant, avec la crise financière l’UE a déjà engagé des réformes profondes : Traité budgétaire, Two pack, union bancaire, Mécanisme européen pour la stabilité, Pacte pour la croissance et l’emploi… Toutefois, aujourd’hui encore, on s’accorde à dire qu’il y a incomplétude de l’euro. Comment peut-on progresser pour construire une gouvernance européenne à la hauteur des défis à relever en matière budgétaire, financière, sociale, environnementale… Au-delà des défis internes, quelle peut être la place de l’UE dans l’économie mondialisée d’aujourd’hui ? Les avancées récentes (plan Juncker d’investissement, flexibilité budgétaire accrue) sont-elles suffisantes ?

 

La nocturne de l'économie est organisée avec :

logo bredlogo afse
logo univ. paris 1conférence des doyens
fondation le monde



contact

Journées de l’Economie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon
Email : jeco@fpul-lyon.org

diffuser

Partagez le site JÉCO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook Poster sur LinkedIn