Organisé par

En collaboration avec

Le grand procès du libéralisme

Intervenants

Philippe Aghion
Professeur au Collège de France, Chaire «Institutions, Innovation, et Croissance»
 Patrick Artus
Chef économiste de Natixis et membre du Comité Exécutif, Professeur-associé d'économie à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
 Monique Cantos-Sperber
Directeur de recherche au CNRS (République des Savoirs, ENS, Collège de France)
 Pierre Dockès
Professeur honoraire à l’université Lyon 2, chercheur à Triangle (CNRS)
 Gaspard Koenig
Philosophe et écrivain
 Dominique Moisi
Conseiller spécial Géopolitique, Institut Montaigne
 

Modératrice / Modérateur

François Lenglet
TF1 et LCI

Découvrir le Thème

L’idéologie a-t-elle poussé depuis 40 ans à mettre en place des politiques économiques dont nous regrettons aujourd’hui d’avoir fait le choix ? Depuis le début des années 1980, sous la pression de « l’idéologie libérale », il a été choisi de mettre en place :
le libre-échange ; mais aujourd’hui la globalisation est critiquée ; l’Europe n’a pas pu développer de grandes entreprises dans les Nouvelles Technologies, les énergies renouvelables ; la libre-circulation des capitaux ; mais aujourd’hui on suggère de limiter la circulation internationale des capitaux pour réduire la variabilité des taux de change et celle induite des taux de croissance ; une fiscalité moins redistributive qu’avant les années 1980, ce qui est critiqué aujourd’hui ; des politiques de la concurrence centrées sur la défense à court terme du consommateur, et qui peut être négligent le soutien à moyen terme du producteur ; la déréglementation des marchés du travail, avec le recul du poids des syndicats, du pouvoir de négociation des salariés : mais il en résulte aujourd’hui une déformation anormale, dans la plupart des pays de l’OCDE, du partage des revenus au détriment des salariés ; la déréglementation financière qui a accru la taille de la finance ; mais on sait qu’au-delà d’une certaine taille de la finance, une hausse supplémentaire de la taille de la finance réduit la croissance. On pourrait trouver d’autres exemples de choix de politique économique depuis le début des années 1980, que peut-être nous regrettons aujourd’hui. Sur quels choix faut-il alors revenir ? Quels choix différents faut-il mettre en place ? Quelles « politiques libérales » ont quand même donné des résultats positifs ?

Date

Mercredi 06 novembre
18h00 - 20h00

Lieu

Salle : Bourse du Travail'
205, Place Guichard
69003 Lyon‎

Accès

Métro
B arrêt Place Guichard

Bus
C13 – C14 arrêt Saxe–Préfecture

Tram
T1 arrêt Palais de Justice - Mairie du 3e

Voir le plan


contact

Journées de l’Economie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon
Email : jeco@fpul-lyon.org

diffuser

Partagez le site JÉCO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook Poster sur LinkedIn