Organisé par

En collaboration avec

L’attrait du populisme s’explique-t-il vraiment par la détresse économique ?

Intervenants

Charlotte Cavaillé
Assistant professeur de sciences politiques à Georgetown
 Emeric Henry
Professeur de science économiques à Sciences Po Paris
 Regis Sauder
réalisateur de ''Retour à Forbach''
 Paul Seabright
Professeur de Sciences économiques Université de Toulouse
 

Découvrir le Thème

Cette séance explorera l’utilité et les limites des sciences économiques pour expliquer certains grands changements politiques des années récentes. Une introduction par Paul Seabright, professeur de sciences économiques à la Toulouse School of Economics et Directeur de l’Institut d’Etudes Avancées de Toulouse (IAST), expliquera le concept de populisme et en donnera un contexte. Ensuite Charlotte Cavaillé, professeur de sciences politiques à l’Université de Georgetown aux USA, abordera la dichotomie “explication économique ou explication culturelle”, qui est omniprésente dans les débats sur la montée du populisme. Elle présentera quelques outils théoriques et faits empirics permettant de dépasser cette dichotomie. Puis Emeric Henry, professeur de science économiques à Sciences Po Paris, présentera une étude expérimentale pour analyser l’utilisation de faits erronés pour développer l’argumentaire populiste. Dans le cadre de l'élection présidentielle de 2017, son équipe a aléatoirement exposé un échantillon représentatif de plus de 2000 électeurs à différents messages et corrections, afin de voir si la présentation de faits erronés a un effet sur les intentions de votes, et si la correction des faits permet de corriger leurs effets. Pour terminer, Regis Sauder, réalisateur indépendant, parlera de son film documentaire Retour à Forbach, où il revient dans sa ville natale pour évoquer un récit d’enfance et de honte, celle du milieu dans lequel j’ai grandi. En retrouvant ceux qui sont restés à Forbach, il trace un portrait subjectif d’une ville hantée par son histoire, celle de la seconde guerre mondiale et de la désindustrialisation avec la fermeture des mines de charbon. Il montre comment le cinéma peut aborder un phénomène comme le populisme, par les images des lieux dans lesquels vivent les populations qui sont tentées par le recours au vote nationaliste, et par la mise en récit de trajectoires individuelles qui nous renseigne sur le sentiment de déclassement et d’abandon.

Date

Mercredi 08 novembre
11h00 - 12h30

Lieu

Salle : Molière
18 Quai de Bondy
69005 Lyon

Accès

Bus :
C3 -arrêt Saint-Paul

Voir le plan


contact

Journées de l’Economie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon
Email : jeco@fpul-lyon.org

diffuser

Partagez le site JÉCO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook Poster sur LinkedIn