Organisé par

En collaboration avec

Quelle protection sociale au XXIe siècle ?

Intervenants

Olivier Bargain
Professeur de sciences économiques, Université de Bordeaux
 Philippe Barret
Directeur Général, Groupe APICIL
 Pierre Habbard

 Ana Llena-Nozal
(OCDE)
 Hélène Paris

 

Modérateur

Christian Chavagneux
Alternatives Economiques

Découvrir le Thème

La mondialisation, l’essor du numérique et l’évolution démographique sont en train de transformer le monde du travail, et notamment la nature du travail réalisé, par qui, quand et comment. Ces mutations profondes remettent directement en cause le modèle traditionnel de la protection sociale qui en Europe repose en grande partie sur l’emploi salarié stable et les carrières longues. Des craintes se sont exprimées sur le fait que « la quatrième révolution industrielle » liée à l’automatisation serait source de chômage technologique (du mois à court terme) alors qu’apparaissent déjà de plus en plus des formes emplois « atypiques ». Les personnes qui travaillent pour leur propre compte, les travailleurs occasionnels ou « à la demande », les travailleurs informels et les travailleurs temporaires se trouvent souvent en dehors du cadre des régimes de protection sociale existants ou ne sont que partiellement couverts, ce qui ne leur assure aucune véritable garantie de revenu en cas de perte d’emploi, de maladie ou d’incapacité de travail ni de droits futurs à la retraite. Face à ces évolutions, les pays européens examinent de plus en plus la possibilité d’introduire des formes de protection sociale plus individualisées, comme les comptes personnels relatifs à l’activité, au cycle de vie, à la formation et à la retraite. Cela conduit à s’interroger quant au juste équilibre entre épargne individuelle pour l’avenir et redistribution à l’échelle de la société. Les débats porteront sur les solutions en matière de protection sociale et de son financement dans le futur. En particulier, compte tenu de l’évolution de la nature du travail, quelles sont les pistes de réformes à envisager pour mieux protéger les travailleurs? Quels sont les risques associés à une plus grande individualisation de la protection sociale? Quels sont les mérites du revenu universel dans un tel contexte? Faudrait-t-il taxer les robots plutôt que le travail pour financer la protection sociale ? Faudrait-t-il promouvoir une plus grande harmonisation des systèmes sociaux européens afin d’ assurer un socle de protection commun en Europe ?

Date

Mercredi 08 novembre
11h00 - 12h30

Lieu

Salle : Bourse du Travail
205 Place Guichard
69003 Lyon‎

Accès

Métro :
Ligne : B arrêt Place Guichard

Bus :
Ligne : C13 – C14 arrêt Saxe – Préfecture

Tram :
Ligne : T1 arrêt Palais de Justice - Mairie du 3e

Voir le plan


contact

Journées de l’Economie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon
Email : jeco@fpul-lyon.org

diffuser

Partagez le site JÉCO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook Poster sur LinkedIn