Organisé par

En collaboration avec

Les sanctions économiques : des habits neufs, une efficacité toujours contestée

Intervenants

Patrick Allard
Consultant auprès du Centre d'analyse, de prévision et de stratégie, ministère des Affaires étrangères et du développement économique.
 Thierry Coville
Professeur d'économie à Novancia Business School et chercheur à l'IRIS
 Jérome Leleu
Doctorant en Sciences Economiques à l'EHESS (TSD)
 Marianne Péron-Doise
Senior Chercheur à l’Institut de Recherche Stratégique de l’Ecole Militaire, Paris
 

Modérateur

Michel Fouquin
CEPII

Découvrir le Thème

L'utilisation de la force à des fins économiques (blocus, embargo) a été de tout temps utilisée par les pays belligérants pour tenter de forcer la victoire d'un des deux camps. Depuis la fin de la première guerre mondiale, les sanctions économiques ont été utilisées comme un outil diplomatique, par la Société des Nations puis par l'Onu, mais aussi par les puissances occidentales, en complément ou en substitution aux sanctions multilatérales, pour exercer une contrainte sur les États agissant de manière jugée néfaste pour la paix et la sécurité internationale.

Longtemps centrées sur le commerce international, les sanctions économiques ont considérablement évolué au cours des dernières années, reflétant en cela l’intensification et la complexification des échanges économiques internationaux : qualifiées de "smart", elles visent désormais certaines activités, certains secteurs de l'économie plutôt qu'un pays dans son ensemble, elles se veulent graduelles et réversibles.

La question de l'efficacité des sanctions n'a cessé d'être posée, notamment par les économistes, qui s'interrogent sur le bilan coût-avantage des mesures. Une étude célèbre du Peterson Institute portant sur près de 200 cas de sanctions sur les 100 dernières années conclut à la réussite dans un cas sur trois.

Pour être efficaces ces sanctions devraient être l'objet d'un consensus international, si possible dans le cadre des Nations Unies. De fait, c'est rarement le cas. Dès lors, que peut-on dire de "l’efficacité" des sanctions économiques ? On abordera la question à travers plusieurs exemples : Cuba, l'Iran, la Russie, la Corée du Nord.

Date

Mercredi 09 novembre
09h00 - 10h30

Lieu

Salle : Centre culturel Saint-Marc'
10 rue Sainte Hélène
69002 Lyon

Accès

Métro
A arrêt Ampère
Tram
T1 arrêt Perrache

Voir le plan


contact

Journées de l’Economie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon
Email : jeco@fpul-lyon.org

diffuser

Partagez le site JÉCO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook Poster sur LinkedIn