Organisé par

En collaboration avec

Réinventer les politiques de l’innovation

Intervenants

David Encaoua
Professeur émérite à l'université de Paris1 Panthéon-Sorbonne
 Dominique Guellec
Chef de la Division de la Politique de la Science et de la Technologie au sein de l'OCDE
 Mohamed Harfi
Chef de projet, France Stratégie
 Frédérique Sachwald
Directrice de l’Observatoire des Sciences et Techniques au sein du Haut conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (HCERES)
 Jean Tirole
Président de l’Ecole d’Economie de Toulouse (TSE), directeur scientifique de l'Institut d'Economie Industrielle (IDEI) à Toulouse
 

Modérateur

Jean-Marc Vittori
Les Echos

Découvrir le Thème

Pour saisir le bien-fondé de la question qui figure dans le libellé de cette session, il est utile de partir d’un double constat. Premièrement, les politiques contemporaines de soutien à l’innovation, datent d’un peu plus de 20 ans. Elles succèdent à des politiques industrielles qui ont eu cours depuis l’après-guerre jusqu’aux années 1990 et dont l’objectif lors d’une phase de rattrapage était d’amener les grandes entreprises en France au niveau international dans divers secteurs d’activité. Deuxièmement, l’environnement international a changé depuis: il est à présent marqué à la fois par l’émergence de nouveaux acteurs, à la source d’une concurrence globale très forte, et par des révolutions technologiques marquées par la prééminence des connaissances et l’apparition de nouveaux modes de production conduisant à une multiplicité de nouveaux biens et services, et de nouveaux modes de vie individuelle et collective. Pour faire face à ces nouveaux défis, la puissance publique en France a multiplié les dispositifs et instruments de soutien à la recherche développement et à l’innovation. Le coût de ces interventions publiques est de l’ordre de 10 milliards d’euros par an, soit à peu près un demi point de PIB. Le plus souvent les multiples instruments se sont surajoutés les uns aux autres, de sorte que la lisibilité de l’intervention publique en la matière s’en est trouvée quelque peu affectée. Enfin, la France se classe au sein de l’Union Européenne comme un pays suiveur et non pas leader. De plus, les résultats en termes de jeunes entreprises innovantes de taille internationale ne sont pas encore au rendez-vous. N’est-ce qu’une question de temps ou est-il nécessaire d’envisager des inflexions en la matière, quitte à réinventer les politiques d’innovation en France ? Pour tenter de répondre à cette question, diverses pistes seront explorées par les intervenants.

Date

Mardi 08 novembre
17h00 - 18h30

Lieu

Salle : Bourse du Travail'
205, Place Guichard
69003 Lyon‎

Accès

Métro
B arrêt Place Guichard

Bus
C13 – C14 arrêt Saxe–Préfecture

Tram
T1 arrêt Palais de Justice - Mairie du 3e

Voir le plan

Soutenue par







contact

Journées de l’Economie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon
Email : jeco@fpul-lyon.org

diffuser

Partagez le site JÉCO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook Poster sur LinkedIn