Organisé par

En collaboration avec

L’Europe en quête de politique industrielle

Intervenants

Président : François Baroin
Ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie
 Philippe Aghion
Professeur au Collège de France, Chaire «Institutions, Innovation, et Croissance»
 Philippe Castagnac
CEO du Groupe Mazars, PDG de Mazars en France
 Arnaud Caudoux
Directeur général délégué d'OSEO
 Gérard Collomb
Sénateur-Maire de Lyon et Président du Grand Lyon
 Augustin de Romanet
Directeur général de la Caisse des dépôts et consignations
 Lionel Fontagné
Professeur de Sciences économiques
 Olivier Klein
Directeur général de la BRED Banque Populaire, professeur d’économie finance à HEC
 Jean-Hervé Lorenzi
Professeur à l’Université Paris-Dauphine, Président du Cercle des économistes
 Laurence Parisot
Présidente de Citi France
 Jean-Claude Volot
Médiateur des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance
 

Modérateur

Patrick Artus
Natixis

Découvrir le Thème

Beaucoup de pays (Etats-Unis, Royaume-Uni, France…) veulent aujourd’hui réindustrialiser, inverser la tendance de désindustrialisation observée depuis 15 ans, en observant les dommages de la désindustrialisation : chômage structurel en hausse, recul du niveau des emplois, déficit extérieur… Cette question de la réindustrialisation va aussi se poser en Espagne, en Grèce, au Portugal… D’autres pays (Allemagne en particulier) veulent conserver une industrie de grande taille.
Il est intéressant que s’opposent deux méthodes pour réindustrialiser ou conserver l’industrie, ce qui est sans doute l’essence du débat droite- gauche :
− mettre en place un environnement économique supposé être favorable à l’industrie : dépréciation du change, réduction des dépenses publiques afin de permettre la mise en place d’une fiscalité favorable aux entreprises, transfert de la fiscalité sur la consommation, flexibilisation du marché du travail, transformation des emplois publics en emplois privés… Ceci est la stratégie adoptée par les républicains américains, le gouvernement conservateur britannique, l’Allemagne ;
− utiliser l’interventionnisme étatique, la «politique industrielle» : l’Etat investit dans des infrastructures publiques technologiques (énergie…), soutient les entreprises innovantes. Ceci est la stratégie adoptée par les démocrates américains, la France…

Voir la note Flash Natixis ci-dessous

Date

Jeudi 10 novembre
18h30 - 20h30

Lieu

Salle : Bourse du Travail
205 place Guichard
69003 Lyon‎

Accès

Métro
B arrêt Place Guichard

Bus
C13 – C14 arrêt Saxe–Préfecture

Tram
T1 arrêt Palais de Justice - Mairie du 3e

Voir le plan

Soutenue par







contact

Journées de l’Economie
Fondation pour l’Université de Lyon
35 rue de Marseille
69007 Lyon
Email : jeco@fpul-lyon.org

diffuser

Partagez le site JÉCO sur vos réseaux sociaux

Poster sur Twitter Poster sur Facebook Poster sur LinkedIn