Par Lucas Bretschger, President of the European Association of Environmental and Resource Economists (EAERE)

1390.jpg

L'accord de Paris sur le changement climatique constitue une étape importante dans la politique internationale. Toutefois, en se basant sur des contributions volontaires et dans le respect de «circonstances nationales», l’accord ne garantit pas des politiques nationales efficaces et équitables. L’efficacité est obtenue par un prix du carbone unifié, cependant en politique les questions d’équité prédominent. Ainsi, le partage des coûts de la politique climatique devrait être fondé sur des principes généraux d'équité.