1233.jpg
Dominique Méda

Dominique Méda, Professeure de sociologie, Directrice de l’IRISSO, Dauphine/PSL
Auteure notamment de La Mystique de la croissance. Comment s’en libérer, Champs-Flammarion

S’il y a moins de croissance, est-ce parce que nous la désirons moins ? Certainement pas.
Les prières pour que la croissance revienne ou soit plus forte se font entendre dans presque toutes les parties du monde : c’est une prière universelle, tout comme l’est la croyance dans le fait que la croissance serait un proxy du progrès puisqu’elle semble corrélée à l’augmentation des revenus, du niveau d’éducation et de santé. Les puissantes critiques développées dans les années 1970 à l’encontre à la fois de l’indicateur fétiche qu’est le PIB et de la croissance elle-même, ont été balayées par la crise économique des années 1980 et la montée du chômage