Agnès Bénassy-Quéré, Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et à l’École d’Économie de Paris.

Agnès Bénassy-Quéré
Agnès Bénassy-Quéré

Depuis le début de la crise, de nombreuses réformes ont été entreprises dans la zone euro. Elles répondaient à trois objectifs. Le premier était d’apporter une aide d’urgence à un pays qui aurait perdu l’accès au marché, pour le financer temporairement en attendant que sa situation se redresse sous l’effet, notamment, d’un programme d’ajustement. Le Mécanisme européen de stabilité (MES) a été créé à cette fin.