Le renouveau français est le résultat de décisions prises dès la fin de la guerre.
Conscients du retard, tous les gouvernements d’après-guerre tentent de replacer le pays dans le concert des grandes puissances en lui donnant les moyens de sa politique.

- 29 mai 1945, création de la Société nationale d’étude et de construction de moteurs d’aviation (SNECMA) dont des moteurs à réaction.
- 18 octobre 1945, création du Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA) chargé «de l’utilisation de l’énergie atomique dans les divers domaines de la science, de l’industrie et de la défense nationale».
- 3 mai 1946, création de l’Office National d’Études et de Recherches Aéronautiques (ONERA).
- 17 mai 1946, création du Laboratoire de Recherches Balistiques et Aérodynamiques (LRBA).

De ces décisions, découlent :
- 15 décembre 1948 : divergence de la première pile atomique française ZOE.
- 24 juillet 1952 : vote du premier plan quinquennal nucléaire français.
En 1955 :
- 12 mars : premier vol de l’hélicoptère SE-3130 Alouette II à turbine Artouste II de Turboméca.
- 27 mai : premier vol du biréacteur moyen-courrier SE-210 Caravelle.
- 25 juin : premier vol du Dassault MD-550 Mirage I.

En décembre 1956, après la crise de Suez, le gouvernement Guy Mollet décide d’un programme nucléaire militaire sur cinq ans et la réalisation d’un bombardier stratégique pouvant porter une arme atomique au-delà du rideau de fer (Mirage IV).

- 17 juin 1959 : premier vol du Mirage IV
- 17 septembre 1959 : création de la Société pour l’Étude et la Réalisation d’Engins balistiques (SEREB)
- 13 février 1960 : explosion de la première bombe atomique française
- 19 décembre 1961 : création du Centre National d’Études Spatiales (CNES)
- 29 novembre 1962 : accord franco-britannique pour l’étude et la construction d’un avion de transport supersonique (Concorde)
- 16 avril 1964 : décision de créer un centre spatial en Guyane, à Kourou.
- 26 novembre 1965 : lancement par une fusée Diamant du premier satellite français A1 Astérix.
- 29 mars 1967 : lancement du premier sous-marin nucléaire lanceur d’engins, Le Redoutable.
- 25 juillet 1967 : Signature d’un accord de construction d’un avion gros porteur Airbus entre la France, la RFA et le Royaume-Uni.
- 8 septembre 1968 : explosion de la première bombe H française.
- 2 mars 1969 : premier vol de Concorde.

LES SIX RAISONS DE LA RÉUSSITE
De bonnes analyses de la situation
De bons choix scientifiques, technologiques et industriels
La détermination politique
La mise en place de structures adaptées
De bonnes capacités d’innovation
Des financements assurés

Retrouvez Claude Carlier lors des Jéco 2016 sur Existe-t-il une créativité française originale ?