Jean-Claude Prager , Directeur des études économiques de la Société du Grand Paris

724.jpg
 

Les résultats les plus récents de l’économie géographique moderne montrent que les grandes infrastructures de transport ont un effet significatif sur l’aménagement des territoires et la création de richesses. Les projets d’infrastructures nouvelles entraînent des gains d’accessibilité et ont une influence sur l’attractivité des points nodaux des infrastructures de transport et donc de la demande immobilière autour des gares ou des nœuds routiers. La réalisation d’infrastructures contribue à la relocalisation de la croissance au profit des zones les mieux desservies entraînant des effets d’agglomération porteurs de productivité et des bénéfices pour la croissance. Les connaissances actuelles permettent même de quantifier, dans de nombreux cas, les effets à attendre de la réalisation des infrastructures et donc de mieux fonder des décisions publiques toujours difficiles à prendre.