L’OCDE n’a jamais compté autant d’étudiants étrangers : 2,26 millions en 2011 pour 1,62 millions en 2004, soit une augmentation de 40% . Des études au marché du travail, il n’y a qu’un pas. C’est l’un des grands enjeux de cette forte croissance.