Une adepte des blagues Carambar

Carambar.jpgCe jeudi, la ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem était invitée par les Jéco à la table-ronde "Information: démêler le vrai du faux"., en présence de quatre étudiants de l'IPJ-Paris Dauphine. L'écho des Jéco a ainsi eu accès aux loges quelques minutes avant les débats. Et nous pouvons vous révéler que Najat Vallaud-Belkacem n'a pas toujours été attentive à la préparation. Alors que le modérateur et journaliste de France Info, Emmanuel Cugny, détaillait le déroulé de la conférence, la ministre a été surprise à lire des blagues Carambar. "Madame la ministre ?", a demandé le journaliste, lui réclamant son attention. Nous ne savons pas, en revanche, quelle blague figurait au dos du célèbre papier jaune et rouge. Notre enquête a atteint ses limites.

De la langue française...

Najat Vallaud-Belkacem a été quelque peu taquinée lors de cette table-ronde. Après les questions du public, Emmanuel Cugny s'est adressé à la ministre de l'Education nationale pour clôturer la conférence. "Dernière question puisqu'on parle de démêler le vrai du faux: l'accent circonflexe est-il bien maintenant dans la langue française ?" Au début de l'année 2016, une réforme de l'orthographe avait, en effet, été évoquée dans la presse et cela à tort, la disparition de l'accent circonflexe. Najat Vallaud-Belkacem avait alors dû (avec un accent) monter au créneau pour nier la rumeur et expliquer clairement que l'accent serait facultatif sur les "i" et les "u" (quand même) mais demeurerait obligatoire sur les "a" et les "o".

Chute dans le peloton de la primaire de la gauche

Les hommes politiques sont toujours très pressés. Et prennent souvent des risques. Pas forcément dans les mesures qu'ils adoptent mais bien au sens littéral du terme. Invité des Jéco, le candidat à la primaire de la gauche Arnaud Montebourg peut en témoigner. Alors qu'il terminait l'interview accordée à "L'écho des Jéco", il a glissé quelques mots à son attaché de presse: "On va repartir moins vite pour éviter que je me casse la figure comme tout à l'heure. Je me suis fait vraiment mal." Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Surtout en campagne présidentielle.

Mission accomplie pour "L'écho des Jéco"

Comme nous vous le relations mercredi, les journalistes de "L'écho des Jéco" essayaient depuis mardi de poser des questions par SMS aux intervenants des tables-rondes auxquelles ils assistaient. Jusqu'alors, aucune n'avait été lue. Depuis, notre entêtement a porté ses fruits. A la table ronde "Comment taxer et dépenser localement au XXIe siècle ?", un journaliste du blog a demandé quelles étaient les régions en France où la fiscalité sur les entreprises était la moins importante. Réponse finale de Sylvie Charlot, professeur à l'Université Lyon 2: "Je ne sais pas". On aura essayé !