Coulisses.jpg

Trump sur toutes les lèvres

Le choc Trump n'était pas encore digéré mercredi matin. Intervenants comme participants des Jéco se sont réveillés avec la proclamation de la victoire du candidat républicain à l'élections présidentielle américaine. Et forcément, l'évènement a fait parler de lui dans les salles lyonnaises. Même si les sujets ne s'y prêtaient pas forcément. "France-Allemagne, la grande divergence", "les racines du surendedettement", "Quand la monnaie fait société",... Tous les invités des tables-rondes ont adapté leur intervention. La conférence "Inégalités et montée des populismes" s'accordait particulièrement bien avec l'actualité. Le public de la Bourse du travail, invité à poser des questions, ne parvenait pas, lui non plus, à occulter Donald Trump. "Il y a 50 ans, un homme était sur cette même scène. Il avait un rêve. Mais que reste-t-il du rêve américain de Martin Luther King ?", a demandé un homme dans la salle ovationné à la fin de son intervention. Le 30 mars 1966, Martin Luther King s'était en effet rendu à la Bourse du travail à Lyon pour prononcer un discours en faveur de l'égalité entre les Noirs et les Blancs.

Economie, quand tu nous tiens...

Aux Jéco, tout le monde parle, mange et boit économie. "Je crois que la Bourse était en hausse de deux points ce matin". Non, le propriétaire de cette petite phrase entendue entre deux couloirs de la CCI de Lyon n'est pas un économiste ou un analyste financier. Mais bien un employé de la restauration ! Il semblerait que le CAC40 n'intéresse pas seulement les investisseurs.

Les Jéco, nouveau Pôle emploi

Pour chaque table-ronde, le public est invité à poser des questions par SMS. La rédaction de L'écho des Jéco a voulu tester le concept et a envoyé des messages aux numéros affichés sur les écrans. Nous ne vous cachons pas que jusqu'à présent, nos tentatives se sont soldées par de cinglants échecs. Mais d'autres ont été plus chanceux que nous. A la table ronde sur l'entreprise ouverte au Centre culturel Saint-Marc, mercredi après-midi, un spectateur a envoyé une question adressée à Sylvie Guinard, présidente de Thimonnier, une entreprise de conception et de fabrication de machines d'emballage. Le contenu du message s'est révélé surprenant: il s'agissait d'une candidature spontanée par SMS ! Aux Jéco, il semblerait que l'on ne fasse pas que parler de retour à l'emploi mais que l'on y participe...