10h30: Question sécurité on ne badine pas au théâtre des Célestins. Avec la venue de l'ancien ministre Jean-Louis Borloo, tous les visiteurs qui souhaitent prendre une cigarette entre deux conférences doivent porter des badges "sortie provisoire". L'invité de marque a même le droit à une place de parking exclusive au pied des marches.

20151015_103626.jpg

11h00: Tous les intervenants sont sur scène pour lancer la conférence "Vers une nouvelle consommation énergétique".

12165391_541551896000830_2065585290_o__1_.jpg

11h25: Politique de la chaise vide ? Non, les intervenants ont pris place dans le public pour mieux suivre l'exposé de Carine Staropoli.

11790210_541551942667492_758582208_o.jpg

11h30: Notre reporter Ariane Maurisson n'a pas la langue dans sa poche. Comme le disait Jean-Marc Vittori mercredi, il faut plus de parité homme/femme dans les conférences.

11h45: La blague économique du jour: Yeelen Perrier, chargé de mission en sobriété énergétique pour l'agglomération de Lyon, arrive sur l'estrade. "La sobriété économique, ça veut dire quoi ? Rassurez vous, il m'arrive de boire de l'alcool!"

12h15: Contradiction. Lors de la conférence "Vers une nouvelle consommation énergétique", après un long discours sur l'empreinte écologique, une intervenante dont on taira le nom concède: "Je suis venue en avion de Toulouse pour gagner du temps. Donc oui, il y a un énorme décalage entre la politique et la pratique." Pas cool.

12h30: Si Ariane Maurisson n'a pas la langue dans sa poche, elle a trouvé en Antoine Reverchon du Monde un maître à penser.

14h10: Nos amis les lycéens. Pour entrevoir l'avenir du capitalisme lors de la dernière conférence de la journée. Faut-il encore garder les yeux ouverts.

11653355_1704341873122489_1896505772_n.jpg

14h45: Mini-drame à la clôture des Jeco. Un intervenant maladroit renverse un verre qui se brise sur la scène. Rétrospectivement, on se dit que les pots de riz au lait restent moins dangereux.

12166416_1704341566455853_1893478906_n.jpg

16h00: Les journées de l'économie, c'est fini et l'oeil des Jeco se referme une fois pour toute. Rendez-vous l'année prochaine pour de nouvelles péripéties dans le monde passionnant de l'économie.