"Les financiers ne peuvent pas mettre de côté Twitter"


Comme les mouvements financiers, Twitter, c'est l'immédiateté. Ludovic Dusautez, rédacteur en chef des projets numériques aux Echos, constate que "la communauté financière est très consommatrice du mode d'alerte de Twitter'', surtout lors des périodes de crise. Le risque est qu'un tweet fantaisiste lance une rumeur dévastatrice sur les cours de bourse. Mais comme toute information, un tweet se doit d'être vérifié, précise le journaliste.

Les réseaux sociaux ne sont pas un défi pour l'information


S'informer via les réseaux sociaux : un phénomène devenu naturel avec l'omniprésence de Facebook ou Twitter. Ils relayent l'information, "mais ce ne sont pas eux qui la produisent", souligne Bernard Poulet, rédacteur en chef du mensuel économique L'Expansion. Les réseaux sociaux ne sont pas non plus un "défi". La problématique est tout autre : comment produire l'information et comment la financer. "Le modèle économique n'existe pas encore. On bricole pour l'instant", constate Bernard Poulet.

Fichier audio intégré