Comprenez-vous chaque ligne de votre feuille d'impôt? Certainement pas. "La complexité de l'impôt en France est devenu tel que le débat n'intéresse plus que quelques experts", se désole Alain Trannoy, directeur d'étude à l'Ecole des hautes études en science sociales (Ehess).Ce qui peut poser des problèmes de démocratie, à l'heure où le débat sur la réforme fiscale devrait être un des sujets chauds de la prochaine élection présidentielle.

Au départ conçues pour s'adapter à la situation personnelle et familiale de chacun, les exonérations autour de l'impôt sur le revenu se sont empilées pour transformer l'impôt en un mille-feuilles incompréhensible dans lequel il faut jongler entre avantages fiscaux et mesures incitatives. Résultat, "le contribuable n'a pas conscience de ce qu'il paye en impôt et de la façon dont il profite des mesures incitatives", remarque François Bourguignon (en photo), directeur de l'Ecole d'économie de Paris. Il prend l'exemple d'un travailleur pauvre qui reçoit la prime pour l'emploi. 

Internet regorge de ces témoignages d'internautes déroutés par certaines indications de leur feuille d'impôt (ici, ou ). "Le système est si compliqué, que les incitations, par exemple installer un panneau solaire et vous aurez une réduction d'impôt, deviennent des desincitations" insiste François Bourguignon.

Tout le problème du prochain gouvernement sera de réformer un impôt vieux d'un siècle. "Il y aura forcément des gagnants et des perdants", se résigne François Bourguignon. Mais le bénéfice pourrait valoir le coup. Le député du Rhône Pierre-Alain Muet conclut: " Un impôt compréhensible par nos concitoyens, c'est un impôt non-manipulable."