En 2010, la Fédération française de la franchise a comptabilisé plus de 58000 franchisés, soit une progression de près de 10%. Le nombre de franchiseurs est lui aussi en hausse. Après une augmentation de 5,8% de 2009 à 2010, il s'élève à près de 1400.

Les raisons du succès

"Chaque entreprise va rejoindre un réseau car il espère des retombées positives", explique Pierre Biscourp, chef de la division Commerce à l'INSEE. Ouvrir un magasin en franchise offre de nombreux avantages aux entreprises. Il leur permet de mettre en valeur leurs moyens, d'effectuer un transfert de savoir-faire et de mutualiser la logistique. "Les économies réalisées feront baisser les prix des produits. Avec la franchise, tout le monde est gagnant, même les consommateurs", continue-t-il. Autre avantage : avec la franchise, les entreprises gagnent le statut de marque. "Grâce à ce nom que reconnaîtra le public, elles deviendront plus visibles et donc plus attractives", explique Thierry Pénard, professeur d'économie à l'université de Rennes 1. La confiance des banques envers les entreprises sous le régime de franchise témoigne de ce succès. "Seuls 15% d'entres elles sont défaillantes au bout de trois ans. Nous leur sommes donc très favorables", expose Frédéric Hello, directeur du marché des professionnels et des associations de proximité.

Les risques de la franchise

"Aucun modèle n'est parfait", prévient Stéphane Gauthier, directeur général de la chaîne hôtelière volontaire Best Western. La franchise présente aussi des inconvénients. "En intégrant un réseau, une entreprise peut vouloir se reposer sur les autres. Il est donc crucial d'instaurer un système de contrats pour promouvoir l'ensemble des réseaux", souligne Pierre Biscoup. Mais ces contrats sont parfois mal réalisés, entraînant des conséquences dramatiques pour l'entreprise concernée. Par exemple, les contrats d'une durée trop faible engendreront une impossibilité de rentabiliser la franchise. "C'est un problème qui arrive souvent avec les entreprises qui veulent grossir trop vite", regrette Frédéric Hello. L'ensemble du réseau peut aussi souffrir de la multiplication des entreprises. "Il arrive que les efforts fournis par les franchiseurs pour maîtriser leur cohérence soient mal diagnostiqués. Cette inadaptation de la stratégie aux besoins des franchisés fera perdre au réseau sa crédibilité", ajoute-t-il. La FFF rappelle à la prudence ces entrepreneurs. Ils devraient être encore plus nombreux sur le marché cette année.

Photo : © Igor Stepovik - Fotolia.com