"Une ville durable c’est une ville où les gens se sentent bien"

A en croire le modérateur Alain Ayong Le Kama, professeur de sciences économiques,"on a une vision de la ville durable très exigeante." Seuls les éco-villages ou les éco-quartiers semblent pouvoir correspondre à ces exigences. A petite échelle, on peut donc concevoir des villes durables mais "à l’échelle d’une ville normale c’est très difficile à envisager." défend-il. Pour lui il devient alors pertinent d'élargir le débat. "Finalement une ville durable, c’est une ville où les gens se sentent bien au sens économique du terme." explique-t-il, avant de préciser " C'est-à-dire qu’ils ont un travail, des conditions de logement acceptables, un accès à certaines infrastructures publiques et énergétiques de qualité et aussi, que la ville n’est pas trop polluée."

Pour que le rêve devienne réalité

Pour Nathalie Blanc, directeur des recherches au CNRS, il s'agit de concevoir la ville comme milieu de vie, de traiter des rapports entre environnement et population et de ce fait de "prendre en compte l'écologie urbaine, la santé publique, la question des inégalités environnementales." Pour elle, la ville durable reposerait donc sur d'autres modèles de développement et serait une ville prospective, post-carbone qui s'intéresse au péri-urbain. Et c'est bien cette nécessité de repenser la périphérie qui pourrait être le point de convergence entre les différents intervenants. "On ne peut pas concevoir une ville sans inclure sa périphérie dans une vision de durabilité. " souligne Alain Ayong Le Kama. C'est également l'avis d'Emmanuel Raoul, administrateur de l'INSEE : "le péri-urbain est l'avenir de la ville durable." insiste-t-il. Mais pour ce dernier, la question est aussi de trouver des solutions pour mieux vivre avec moins de ressources et, pour se faire, "les économistes sont très attendus pour faire que le rêve se transforme en réalité." Les constructeurs en bâtiment sont eux aussi très attendus. Alors qu'en France le bâti constitue la deuxième source d'émission de CO2, la construction est un domaine à ne pas négliger. "En tant que constructeurs, nous sommes au service des rêves pour qu'ils deviennent réalité" déclare Bruno Verbaere, directeur commercial de NORPAC, filiale de Bouygues Construction. "Architecture bioclimatique, isolation, ventilation des espaces, choix de matériaux à faibles impacts environnementaux..." pour qu'ils soient durables, les logements doivent répondre à de nombreux critères.

Emploi, qualité des infrastructures, développement péri-urbain: à travers des regards différents, les intervenants ont donc établi des conditions pour voir se développer des villes durables dans les années à venir. Des pistes à approfondir pour espérer passer du rêve à la réalité.
Photo : © .shock - Fotolia.com